L’objet du Voyage

Immaculée

Le simple mot "amphore" évoque et éveille en nous des résonances plurielles et puissantes : les mots " voyage, échange, liens, partage, transmissions, savoir-faire " nous viennent à l'esprit. L'amphore et sa forme anthropomorphique, en est la matérialisation concrète, c'est pourquoi elle a été choisie par Antoine PIERINI comme objet phare de cette série.

Mais ces mots sont-ils encore d'actualité dans une société contemporaine qui accorde parfois plus de valeur à l'éphémère et l'instantané qu'au pérenne ?

C'est une des questions qu'Antoine PIERINI nous pose avec ses "Vestiges Contemporains".

L'installation « L'objet du voyage » qui présente ces amphores, nous immerge et questionne sur l'héritage de ces territoires, leur identité, leurs racines et leurs appartenances culturelles.

Parfois toutes blanches « Immaculée » pour être sur le même pied d'égalité, pour évoquer une renaissance pure presque divine. Ou encore toutes bleues « Sérénité » nous invitant à la contemplation et nous rappelant l'importance de cette couleur en Méditerranée.

Égales donc, mais toutes différentes, pour honorer la diversité et la richesse de ces pays, la rencontre avec l'altérité d'autres cultures, ces amphores représentent l'espoir d'une alliance, du partage et de l'échange.

Haut de page

Serenité

"La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme" disait Baudelaire. Ce vaste étendu, mystérieux et sauvage, pouvait selon lui abriter des vérités profondes.

Toujours en mouvement d'un état à un autre, elle nous invite au voyage dans les abysses de notre être, révélant en nous ce conflit intérieur, nos contradictions, notre moralité.

L'installation visuelle a donc pour objet, le voyage intérieur, elle invite le spectateur à s'immerger dans cet univers méditerranéen et poétique autour de questions existentielles.

Saurons-nous trouver l'équilibre, l'harmonie en nous, avec nos modes de vies, avec la nature, avec les autres ? Quel sens voulons-nous donner à notre existence lors de ce bref voyage sur cette terre ?

La source est là, un rêve méditerranéen, source de vie, d'imagination, d'évasion, d'émotions et de réflexion, la mer n'est pas inerte. Elle nous appelle, nous entraîne dans son mouvement perpétuel.

Haut de page