Actualités — Exposition « Voyage en Méditerranée » du 15 juin au 30 septembre

Publié le 14/02/2020

Exposition « Voyage en Méditerranée », du 15 juin au 30 septembre 2020, vernissage le vendredi 19 juin.

Le Centre d’art du verre Pierini présente, du 15 juin au 30 septembre, une exposition retraçant les 20 ans de carrière d’Antoine Pierini, et met en lumière ses nombreuses œuvres développées depuis 2000 : « Apesanteurs », « Ivresses », « Dunes », « Bambous », « Vestiges contemporains », « On the Rock », « Immaculées ».

Le verre est un matériau qui revêt de nombreuses propriétés contradictoires : primitif et noble, fort et fragile. Il est pour Antoine Pierini un médium parfait pour décrire les tensions et les promesses de notre époque, les connexions parfois difficiles entre les hommes, la fragilité de la nature.

Habitant depuis son enfance sur la Côte d’Azur, une région chargée d’influences variées qui en font sa richesse, le fil conducteur de la majorité de ses créations est le patrimoine naturel et culturel méditerranéen. Cette exposition rétrospective intitulée « Voyage en Méditerranée », permet donc de découvrir pour la première fois dans son ensemble cette thématique chère à Antoine Pierini.

Toutes les œuvres exposées, bien qu’issues de séries différentes, se rejoignent ainsi toutes autour de la même obsession de l’artiste : retracer l’histoire de la Méditerranéen et des pays qui l’entourent.

Quand l’action du vent sur les dunes de sable du désert tunisien inspire Antoine Pierini, les formes concaves et convexes observées se transforment en formes bulleuses et ovoïdes, à la limite de l’abstraction, et donnent naissance aux « Dunes ». Entre surgissement naturel et construction architecturale de main d’homme, la forme et le thème des « Bambous » se sont imposés d’eux-mêmes à Antoine Pierini, qui voit dans son travail un écho à la pensée taoïste du poète et philosophe chinois Xi Kang, issu du « Groupe des sept sages de la forêt de bambous » : « Le monde vulgaire s’éveille difficilement. Il ne s’arrête jamais dans la poursuite des choses matérielles. L’homme parfait regarde au loin. Il retourne à la nature ».

Cette exposition est aussi l’occasion de présenter un nouveau projet sur lequel Antoine Pierini travaille depuis de longs mois : des œuvres interactives. Après avoir suivi en 2019, en Suède et aux Etats-Unis, plusieurs formations sur le néon et le plasma, Antoine Pierini a pu développer et acquérir un savoir-faire unique dans la technique de soufflage du verre avec le néon. Cette technique qui demande une grande dextérité permet l’apparition d’une teinte fluorescente à l’intérieur des sculptures en verre.

Avec un savoir-faire ancestral de maître verrier, mais tout en utilisant les outils contemporains, Antoine Pierini est aujourd’hui un artiste actif et pluridisciplinaire dans ses recherches et ses intérêts.